DE | EN | FR

Le calculateur de CO2 de SWISS

« Combien de CO2 émet un passager sur son vol ? » - En collaboration avec Lufthansa et myclimate, les spécialistes de l'environnement de SWISS se sont penchés sur cette question. Plus de 43 000 vols ont été analysés.

Du petit avion de transport régional au gros avion long-courrier, l'ensemble de la flotte a été passé en revue pour déterminer la consommation totale de kérosène d'un vol, depuis le point d'embarquement des passagers jusqu’à leur point de débarquement. L'objectif était de prendre en compte l'impact des différentes conditions météorologiques (vents), des opérations de roulage au sol ainsi que des circuits d'attente et de contournement en vol.

Sur cette base, myclimate a mis au point un algorithme qui calcule, pour chaque liaison aérienne, les émissions de CO2 correspondantes. La classe de vol choisie est également prise en compte et pondérée. L'algorithme est régulièrement affiné par de nouvelles données de vol. La dernière mise à jour date de septembre 2018.

Outre le dioxyde de carbone, le trafic aérien provoque d'autres émissions (en particulier des oxydes d'azote et de la vapeur d'eau) présentant un impact sur le climat. À l'heure actuelle, la science n'est pas encore en mesure de faire une évaluation concluante de l'ampleur exacte de ce phénomène. C'est pourquoi le calculateur de CO2 de myclimate pour SWISS et Lufthansa ne tient compte que des émissions de dioxyde de carbone.